Adaptation des logements - MEDeTIC.com


Adaptation des logements

En dehors des logements groupés sous forme de résidences, MEDeTIC propose également d’étudier l’équipement des logements anciens, pour des personnes ne souhaitant pas les quitter.
Cette solution peut aussi être envisagée par les bailleurs sociaux pour leurs logements de type HLM, qui hébergent une proportion importante de locataires âgés.

Dans ce cas, ces logements seront équipés d’un système domotique qui utilise, pour sa mise en place dans l’habitation, des technologies filaires, radio et courant porteur mais aussi des technologies informatiques comme l’Internet, les emails et les SMS.

Dans le cas d’une installation dans un logement, la priorité a été mise sur la continuité des services : pour cela, l’architecture comprend d’une part un PC Box (sans écran ni clavier) connecté à Internet par l’ADSL, et d’autre part, une console domotique autonome avec une liaison téléphonique classique.

La technologie est transparente à l’utilisateur : aucune action spécifique n’est requise pour son fonctionnement. Néanmoins, toutes les fonctions de la domotique et du PC sont accessibles sur la télévision et pilotables (si nécessaire) par une télécommande simplifiée ou par une tablette tactile en option.

Tous les capteurs et commandes sont regroupés dans une "borne", ce qui permet :

Les capteurs à faible coût, déjà utilisés pour la plupart dans la surveillance des biens, sont privilégiés dans ce projet :

Certains des capteurs peuvent, si besoin, être déportés et reliés à la borne par liaison filaire ou radio.

Les fonctionnalités spécifiques qui peuvent équiper ces logements sont les suivantes :

1. La gestion du chauffage

Cette gestion se fait grâce à une programmation hebdomadaire sur plusieurs zones et tient compte également :

2. La gestion d'énergie

Le délestage électrique permet d’économiser l’énergie.

3. Le contrôle d'accès

Chaque accès au logement est contrôlé par des lecteurs de badges en forme de porte-clés et commandant la gâche électrique des portes.
Suivant l’identité ou le profil de la personne, l’entrée et la sortie du logement sont historiées et un scénario est enclenché.

4. Le contrôle des volets

La fermeture et l’ouverture des volets sont automatiques mais des commandes manuelles au mur existent. L’éclairage est automatiquement adapté en fonction de la position des volets.

5. La surveillance technique

Les détections de fumée, d’inondation et de coupure secteur sont signalées. L’anti-oubli : le contacteur de "cuisson" est coupé en cas d’absence.

6. La surveillance d'activité

Des détecteurs de mouvements judicieusement placés dans les logements, permettent d’interagir sur un éclairage progressif (exemple pour les levers nocturnes), de signaler l’activité des résidents (les animaux domestiques ne perturbent pas le système), et d’alerter en cas de situation " inhabituelle". L’éloignement de la résidence peut être surveillé.

7. La surveillance physiologique

Sans avoir besoin d’un bracelet porté au poignet, des alertes " vitales" peuvent être transmises en cas de modification sensible des habitudes, de chute ou d’inactivité prolongée.

8. Le dossier médical partagé (DMSP)

Les informations contenues dans le dossier médico-social informatisé du résident pourront être visualisées sur la tablette tactile comme sur l’informatique des médecins traitants.

9. La commande vocale phonique

S'utilise sans apprentissage, à travers un micro ou via la téléphonie à distance.

10. La vidéophonie

Un système de vidéophonie sur le poste de télévision permet au résident de rester en contact visuel avec sa famille ou un autre résident …
Le système est aussi contrôlé à distance automatiquement par des personnes autorisées (possibilité de visio-center) pour lever un doute (vidéosurveillance).

11. L'e-learning

Grâce à un accès personnalisé au serveur GERI@TIC, il est possible de suivre un programme interactif sur la télévision : d’entraînement, de formation ou d’information sur le maintien de la santé.

12. Le serveur vocal

Il permet d'adresser aux habitants des messages systématisés (recommandations, conseils personnalisés). Ces messages sont lus en cas d'absence lors de la réception (vocalisation) à l'arrivée de la personne dans son logement. Relié au DMSP, il permet un suivi par le questionnement quotidien et l’envoi de réponses par les touches.

L’ensemble de ces installations vise à :